Web

Analytics
Elliaden
elliaden, l'univers du badge
Identification & Traçabilité
01 41 41 02 41

Les dossiers Elliaden

Tag RFID

Pourquoi et comment proposer des cartes de fidélités


Comme pour la plupart des Français, votre portefeuille est probablement composé à 50% de cartes de fidélité.

En effet, du kebab du coin de la rue au gigantesque supermarché, presque tous les commerçants vous proposent de récompenser votre fidélité grâce à une simple carte.

Si cette pratique est aussi répandue, c’est pour son efficacité et ses multiples avantages d’un point de vue commercial et marketing.

Revenons ensemble sur son utilité, ses avantages, et les bonnes pratiques à suivre afin de proposer des cartes de fidélité pour son commerce.

Cartes de fidélité, dans quel but ?

Commençons par le début, une carte de fidélité, qu'est-ce que c'est ?

Elle fait partie d’un ensemble d’outils marketing, au même titre que la communication ou les goodies publicitaires, qui a pour vocation, comme son nom l’indique, de fidéliser la clientèle.

Cette carte nominative permet au commerçant d’identifier les clients les plus réguliers et de les récompenser par des avantages divers comme des réductions, des cadeaux ou des offres de services.

carte de fidélité

Le saviez-vous : La Fnac fut la première entreprise à utiliser les cartes de fidélité en France à partir de 1954. Par la suite cette pratique se démocratise via les entreprises pétrolières comme Total. Les années 80 marquent l’essor des cartes de fidélité dans la grande distribution.

L’utilisation des cartes de fidélité en France

Voici quelques chiffres clés pour mieux appréhender le rapport et les usages des Français avec les cartes de fidélité :

  • 85% des Français possèdent au moins 1 carte de fidélité. Cela concerne tous les secteurs mais principalement la grande distribution (74%), la cosmétique (53%) et les loisirs (50%)*.
  • 78% des Français estiment faire des économies grâce aux  programmes de fidélité*
  • 75% déclarent fréquenter régulièrement les magasins / réseaux dans lesquels ils détiennent un programme de fidélité*
  • Tous secteurs d’activité confondue, le panier moyen augmente de 39 %**

Ces chiffres montrent bien l’efficacité des programmes de fidélisation. Toutefois des nuances sont à faire selon le type de programme de fidélisation. Pour en savoir plus sur les pratiques les mieux perçus, voir notre paragraphe sur les programme de fidélité plus bas.  

Les avantages de la carte de fidélité

Premier avantage évident, fidéliser la clientèle.

Comme nous l’avons vue plus haut, 75% des personnes possédant la carte de fidélité d’une enseigne déclarent y retourner. Ceci est d’autant plus vrai si votre programme de fidélité est clair et véritablement avantageux.  

Autre aspect plus psychologique : le sentiment de reconnaissance. En effet la carte de fidélité montre une prise en compte de la “loyauté” du client envers la marque.

Dernier point et pas des moindres, la constitution d’une base de données sur votre clientèle. C’est probablement le point le plus important. En effet, les informations recueillies sur vos clients et leurs comportements d’achat vous permettent de mettre en oeuvre des opérations de remarketing ciblées et pertinentes.

En plus d'être efficace, ce dernier aspect est plébiscité par les clients eux même.

  • 65% des Français déclarent que les programmes de fidélité ne sont pas assez ciblés en fonction de leurs besoins/habitudes de consommation*
  • 79% apprécieraient que les programmes de fidélité offrent des avantages en lien avec leur profil de consommation*

Comment créer sa propre carte de fidélité ?

La carte en elle même

Une carte de fidélité est un objet régulièrement manipulé, avec une vocation à durer dans le temps, pour cette raison il est préférable de la produire dans un matériau solide (préférez les cartes plastiques aux cartes papier).

L’aspect esthétique est également primordial car elle véhicule votre image de marque. Il est donc conseillé de les faire produire via un service d’impression professionnel comme celui d’Elliaden.

Dans le cas d’une production régulière et à grande échelle il est préférable de s'équiper d’une imprimante à cartes plastique afin d'être plus autonome et réactif dans la production de vos cartes.

A ce sujet vous pouvez consulter notre guide des imprimantes à cartes plastiques ainsi que notre dossier de présentation du logiciel d’impression Cardpresso.

Découvrez aussi la petite dernière d’ELLIADEN : l’imprimante Caroline accompagnée de nombreux avantages notamment sur ses rubans d’impression.

Toujours sur la question de l’esthétique, il est important que votre carte de fidélité comporte quelques aspects clés :

  • Le logo et les couleurs de l’entreprise, pour la diffusion de votre image de marque et pour que la carte soit facilement identifiable dans le portefeuille
  • Des informations de contact, numéro de téléphone, adresse etc..
  • Le principale attribut du programme de fidélité (10% tous les X € d’achat etc..)

Le programme de fidélité

Le plus important dans une carte de fidélité reste les avantages et services qui y sont rattachés.

Tout d’abord, le programme de fidélité doit être simple et transparent, le client doit tout de suite percevoir les avantages. S'ils sont trop complexes ou paraissent peu avantageux, il ne prendra pas le temps de remplir le formulaire.

Ensuite, il faut bien connaître sa clientèle d’un point de vue sociologique afin de développer des programmes adaptés.

graph sociologie carte fidélité

Source: Etude Audirep : Carte de fidélité : je t’aime, moi non plus…, Quels enjeux pour les enseignes ?

Comme nous l’avons vu plus haut, les Français voudraient avoir des programmes davantage personnalisés et plus en lien avec leur profil de consommation. Par exemple, des réductions ciblées sur les produits les plus souvent achetés ; enfin, récompenser la fidélité sur la durée et pas uniquement sur l’aspect monétaire.

  • 80% regrettent que les programmes de fidélité ne prennent en compte que le montant de leurs achats sans prendre en compte leur ancienneté, et donc leur fidélité à l’enseigne*

 

*Etude Audirep : Carte de fidélité : je t’aime, moi non plus…, Quels enjeux pour les enseignes ?

**Michelle et Philippe Jean-Baptiste, Le marketing on line : Guide pratique et juridique, Editions Eyrolles, 7 juillet 2011, 228 p